Un nouveau quartier «le parc habité» à la Giraudière

Le « parc habité »

De la campagne à la ville, une transition douce et riche de nature.

Notre projet s’attache à respecter l’environnement du lieu dans lequel il s’implante et est conçu comme un éco-quartier. L’importance d’un contexte très fort tant par sa topographie, son orientation et la proximité du bourg, a défini un projet visionnaire restant toujours à l’écoute de l’existant.

Il nous est apparu évident de travailler en fonction d’un contexte existant et riche d’une histoire naturelle forte. Ainsi, l’urbanisation est une transition accompagnée entre la ville dense à proximité et les pâturages environnants. Nous proposons une vision nouvelle mettant en avant la qualité des espaces extérieurs pour s’imprégner du parc arboré dans lequel l’ensemble du quartier se déploie. L’importance du rapport public / privé contribue à un aménagement urbain à l’écoute.

Des bâtiments s’intégrant dans la pente

L’ampleur de l’opération ainsi que l’importance de l’enjeu d’une urbanisation réussie nous ont amené à travailler en symbiose avec la pente.

Cela implique une relation particulière des hauteurs des différents bâtiments avec leur environnement immédiat tant en termes de vis-à-vis que d’ensoleillement, mais aussi dans un contexte plus large dans lequel les vues vers le paysage prennent toute leur importance.

Typologies

Les bâtiments en bordure nord du site, au plus haut dénivelé, sont un ensemble de maisons groupées ne dépassant pas R+1 avec garages accolés pour favoriser la transition avec les pavillons existants.

A leur contact, à l’ouest s’installe un ensemble de logements intermédiaires bénéficiant à la fois de la vue sur le paysage lointain et d’espaces extérieurs généreux grâce à leur double orientation et à leurs logements traversant.

Comments are closed.