Maisons superposées, rue Philibert Roussy à Lyon

Le terrain d’assiette du projet est situé dans un tissu urbain hétéroclite composé d’habitations allant du R+1 au R+8, implantés en limite de voie ou en retrait.

En effet, de part et d’autre de la parcelle, nous trouvons au nord un immeuble en R+5 construit sur voie et au sud un immeuble en R+7 construit en retrait. La construction projetée, dans un souci de couture urbaine, vient rattacher ces bâtiments voisins. La façade sud s’ouvre ainsi dans la perspective de la rue.

En mémoire à la maison existante sur le terrain, qui ne sera pas conservée, le projet réinterprète les codes de la maison individuelle, en développant une typologie particulière d’habitat, celle de maisons superposées.

Chaque maison sous forme de duplex est positionnée en quinconce les unes des autres, permettant d’individualiser les accès en créant une entrée par palier. Comme dans une maison individuelle, des jeux de double hauteur sont conçus, et les orientations se multiplient.

Depuis la rue, une percée visuelle sur l’espace végétal du cœur d’îlot est créée permettant une respiration à l’échelle du piéton.

Comments are closed.