Construction de deux immeubles à Gilly-sur-Isère

Le projet de construction se situe dans la Zone OAP, au Sud-Est du centre de la commune. Le projet propose une continuité bâtie le long de la future placette accompagnant le développement du quartier le long du nouveau Parc. Ce parti pris d’implantation en deux bâtiments permet d’offrir une place pour le commerce côté route de Chambéry. La place et le projet seront légèrement rehaussés vis à vis du terrain naturel actuel afin que le projet puisse être au niveau de la rue.

Le projet global représente 30 logements collectifs, organisés en deux ensembles.

Parti architectural, volumétries et matériaux

Le principe architectural consiste à construire un soubassement simple sur lequel s’installe une succession de modules répétitifs à la volumétrie simple. Ainsi, chaque « ensemble de logements » est identifiable depuis la rue.

L’accès aux logements s’effectue depuis les paliers éclairés donnant sur la venelle de distribution couverte en RDC alimentant le garage et l’entrée de chacune des constructions. Le principe constructif consiste à créer une toiture continue sous laquelle vient se lover un ensemble de logements. Le détail de pose du revêtement de toiture continu sera soigné afin de ne pas avoir de rivets apparents (Cf. Référence XXL). Cette volumétrie simple offre une alternance de pleins et de vides ouverts sur l’extérieur.

Cette simplicité de forme offre un aspect singulier à l’ensemble du projet. Aussi, la succession de toitures se développant de manière continue confère au projet un côté novateur et contemporain. Ces toitures « aux quatre faces » reprenant les pentes traditionnelles de 60% sont recouvertes d’un revêtement uni anthracite de Type Kalzip. Sur les pignons situés au sud, des brises-soleil sont intégrés à la composition de la façade.

Espaces extérieurs

Les voiries d’accès seront traitées en enrobé et les stationnements recouverts d’un revêtement type Evergreen. Les abords de la placette seront travaillés en harmonie avec les espaces aménagés dans le cadre de l’OAP.

Les clôtures rigides et les murs existants sur les limites mitoyennes seront conservés. Un doublage végétal sera installé lorsque que la haie existante ne pourra être conservée. Le long de la route de Chambéry la limite sera marquée par un simple muret en gabion. En revanche la limite entre l’espace accessible et le jardin arrière des logements sera traitée par un élément en serrurerie de teinte anthracite. Un petit muret de soutènement de 1m50 sera installé sur la limite de propriété arrière au droit du parking décalé.

Comments are closed.