Construction d’une résidence séniors et d’une crèche à Châteauneuf

  • Localisation: Châteauneuf (42)
  • Maître d’ouvrage: Mairie de Châteauneuf
  • Surface: 2 000 m²
  • Coût: 3,2 M € HT
  • Performance: Certification Passivhaus
  • Missions: MOP + EXE + OPC
  • Co-traitants:  C² Économie – EST

La volonté du maître d’ouvrage est de réaliser des bâtiments passifs avec labélisation: certification PASSIVHAUS. Un maillage de fibre optique mesurant l’impact de la variation des températures extérieures sur la structure des bâtiments sera notamment mis en place afin de qualifier la notion de confort auprès des occupants.

Le terrain

Le tènement se situe au Nord de la commune de Chateauneuf, sur les coteaux surplombant la ville de Rive-de-Gier. L’environnement est constitué d’un tissu pavillonnaire relativement ancien, mixant propriétés bourgeoises et constructions plus récentes.

Le terrain s’étire entre la rue du Mollard à l’Ouest et le chemin des Giraudières à l’Est. Une allée arborée ancienne sépare le tènement sur un axe Est-Ouest, et la partie située au Nord de cette allée sera considéré comme l’emprise pour l’opération envisagée (surface d’environ 4600 m²).

Implantation et insertion des bâtiments

Le parti-pris d’implantation consiste à positionner la crèche le long de la rue du Mollard tout en respectant le retrait imposé en aménageant un parvis minéral possédant un emmarchement permettant de reprendre la pente de la rue.

La résidence séniors, composée à terme de deux immeubles, se développe quant à elle au cœur de l’îlot, à l’écart des voies de circulation. Le positionnement des 2 bâtiments, avec un angle ouvert vers le Sud, permet d’offrir des vues dégagées depuis les appartements et de favoriser l’éclairage naturel.

Les immeubles sont implantés à l’altimétrie de la plate-forme existante au centre de l’anneau formant une piste de manège pour chevaux, et ce afin de minimiser les déblais et remblais de terre sur le site.

Un espace de vie commune extérieure, dénommée « La placette », sera aménagée entre les deux immeubles, desservira leurs halls d’entrée et favorisera les échanges entre les habitants. Un jeu de boules attenant constituera un lieu de convivialité particulièrement apprécié des occupants.

Par ailleurs, dans une volonté de mixité sociale et générationnelle, il a été imaginé un jardin partagé entre la crèche et la résidence séniors, avec de grands bacs surélevés permettant de constituer de multiples potagers et jardins de fleurs et de senteurs. Cet espace sera protégé et sécurisé pour les enfants et leurs accompagnants grâce à une clôture comportant des portillons à usage contrôlé. L’accès piétons comme véhicules de la résidence séniors se fera depuis la rue du Mollard, le long de la limite Nord.

Architecture et aspect extérieur des constructions

Les deux entités distinctes du programme sont traitées de façon délibérément différentes.

La crèche, qui constitue un établissement recevant un public (jeunes enfants et leurs parents) en provenance du voisinage, bénéficie d’un traitement architectural contemporain et sobre le distinguant des constructions alentours. Les murs sont en ossature bois traditionnelle. La toiture végétalisée pour la gestion des eaux pluviales est sur plancher massif. Son habillage, ainsi que sa pergola en bois également dans le prolongement du volume principal, lui permettent de s’inscrire naturellement dans cette zone péri-urbaine comportant de nombreux arbres.

Les résidences pour personnes âgées sont sur 3 niveaux. Les murs de façades sont en structure bois CLT cloués avec planchers bois massif. De larges balcons permettent d’articuler et d’animer les façades, tout en préservant l’intimité des habitants.

Les fonds des balcons couverts sont habillés par un habillage bois en concordance avec le traitement de la crèche.

Les châssis vitrés sont composées d’une nomenclature simplifiée permettant une simplicité d’écriture : les baies doubles des séjours et des fenêtres hautes pour les pièces secondaires.

Les toitures sont de type terrasses végétalisées, assumant le caractère contemporain des constructions mais s’inscrivant également dans une optique environnementale concernant le traitement des eaux pluviales.

Espaces verts et plantations

Une attention particulière est apportée au traitement des espaces libres autours des bâtiments. Outre les jardins partagés mentionnés plus haut, il est prévu un traitement paysagé de qualité sur le pourtour des bâtiments et des aires de stationnement. Des arbres d’essence locale seront ainsi plantés le long de la voie de desserte et de stationnement, et les espaces verts entre bâtiments accueilleront différentes sortes de plantations rampantes nécessitant un entretien réduit.

L’allée arborée située au Sud sera bien sûr conservée et mise en valeur dans le cadre du projet, et six places de stationnements dédiées à la crèche seront aménagés sur sa partie Ouest. Des ombrières photovoltaïques en bois prendront place sur les places de stationnements et des panneaux photovoltaïques en toiture des résidences permettront l’autoconsommation des bâtiments.

Comments are closed.