[Concours] Unité de soins palliatifs « Le Divit » – Ploemeur (56)

Les motivations de réalisation d’une opération d’Unité de soins palliatifs portent sur la qualité de l’accueil des personnes, les services de qualité à leur apporter, ainsi qu’un espace de travail de qualité pour les soignants. Qualité du cadre de vie, agencement des espaces participent à l’accompagnement et « au prendre soin ». Notre projet s’est réfléchi, nourrit et construit sur ces objectifs, en replaçant l’humain au cœur du projet.

Nous avons à quelques adaptations près, respecté le programme transmis ainsi que les dispositions générales proposées. Nos propositions sont la résultante des points durs du bâti existant, de l’objectif financier de l’opération de la fonctionnalité et du bien être attendu.

Ainsi, nous avons nous avons tout d’abord imaginé le projet sur une galerie technique afin de pouvoir aisément avoir accès pour entretenir les réseaux fluides. Ce principe permet de bien s’adapter à la pente du terrain, à se raccorder au bon niveau de l’existant et à se détacher du sol pour rendre plus indépendant les chambres vis à vis du parc. Ce décollement du sol permet une mise à distance et de préserver l’intimité des malades. C’est aussi un intérêt fort pour profiter des vues et de la végétation.

Le pôle chambre, indépendant et protégé du reste des fonctions s’organise autour d’un patio. Nous pensons que le meilleur moyen d’apporter un peu de bien être au patient en fin de vie est de créer des lieux ou la nature, la lumière, le paysage entre dans les volumes construits.

Ainsi les circulations ne ressemblent plus à un couloir « d’hôpital » sombre et linéaire mais au contraire s’organisent autour d’un jardin zen végétalisé, baigné de lumière et accessible au patient comme à sa famille.

La totalité des chambres profitent des vues sur le parc grâce à de grandes baies vitrées sans vis à vis. L’espace intérieur est prolongé par des balcons. Ces espaces privatifs extérieurs sont protégés par des avancées telles des loggias qui participent à l’architecture et structure la façade. L’objectif est de pouvoir trouver de l’intimité. Il est très important de pouvoir se sentir « comme à la maison ».

Chaque chambre a été réfléchie pour répondre aux objectifs du programme notamment pour les équipements et le mobilier à recevoir. Depuis le lit, le patient peut avoir une vision sur l’extérieur. Un grand lit ou lit d’appoint peuvent facilement trouver place dans la chambre de même que pour des fauteuils ou petit meuble.

Toutes les chambres respectent l’accessibilité PMR et les aires d’évolution. Nous proposerons en phase APS et APD une volumétrie 3D spécifique et réalité virtuelle augmentée afin d’améliorer l’ergonomie et de bien entériner les choix possibles.

L’accueil des familles a également été une source d’attention lors de la conception. La famille est celle qui accompagne, rassure et apporte de la joie. Nous avons orienté le studio des familles sur le patio tandis que les espaces de rencontres profitent des vues sur le parc, de la double orientation et du double balcon. Il est en lien direct avec les chambres et la tisanerie.

Comments are closed.