[Concours] Reconstruction de l’EHPAD psychiatrique Marie Pia au Centre Hospitalier Sainte Marie au Puy-en-Velay

Créé à la fin du XIXe siècle sur un plan très strict organisé autour de la chapelle et adossé au relief de la colline, le site de l’hôpital Sainte Marie est très dense et cohérent. Malgré de nombreuses transformations au fil des années, la forte structuration originelle caractéristique des modèles de l’époque est encore très présente. Il est marqué par une importante déclivité et l’organisation en soutènements successifs occupés par les différentes constructions et les voies internes qui en découlent. Le végétal est peu présent hormis en partie haute avec les jardins du Sacré Cœur.

La silhouette emblématique de Sainte Bernadette s’efface au profit d’un bâtiment contemporain, intégré dans le paysage lointain, marquant par la ligne de crête transformée le renouveau de l’image de l’hôpital.

Avec l’objectif d’être l’espace commun de l’ensemble des occupants de l’établissement, l’atrium est conçu pour favoriser et agrémenter la vie collective. L’ambiance sera animée par les déplacements des résidents et du personnel et par les activités qui pourront s’y développer. La recherche de confort et bien-être pour les occupants dans cet espace a guidé les choix de conception,  et grâce au traitement de l’acoustique et des apports de lumière naturelle, l’ambiance y restera calme et sereine.

Les espaces extérieurs font partie intégrante de la conception. Pour laisser aux résidents le maximum d’autonomie et de liberté d’aller et venir dans la structure, les espaces extérieurs sont hiérarchisés et diversifiés : terrasses, jardin, et enfin l’accès au grand parc.

Le jardin au sud prolonge les terrasses extérieures en offrant à la fois un cadre structuré, et la possibilité d’aires variées propices à la contemplation, à la discussion, ou à l’isolement. Il est clos et animé par la variété des traitements du sol : allées marquées en grandes dalles minérales jointives au départ des terrasses, refuges avec bancs de bois sur tapis de galets poncés, placette ronde en béton désactivé aux joints rayonnants vers une statue empruntée au site d’où la vue est offerte sur une partie de la ville et les collines environnantes.

Cette variété se retrouve dans la végétation proposée en gros pots de terre colorés de plusieurs tailles, installés auprès des bancs pour l’ombrage, ou librement disséminés sur l’esplanade en gohre ou en stabilisé fin, pour l’illusion d’une nature moins maitrisée et plus ludique.

Variation enfin des éclairages : rasants ou coiffants, ciblés ou diffus, pour générer toujours un repérage sécurisé, un effet esthétique, et un moment poétique, contribuant aux différentes ambiances. Ce seront des mâts, des bornes, des lampes posées, des appliques, sobres et métalliques.

Avec la démolition de Sainte Bernadette et la construction d’un bâtiment contemporain très intégré dans le site de l’hôpital, cette opération amorcera le renouveau attendu du Centre Hospitalier Sainte Marie.

Comments are closed.